Tu comprendras quand tu seras plus grande

 

 

 

Bonjour ! Je vous parle aujourd’hui de ma dernière lecture, Tu comprendras quand tu seras plus grande de Virginie Grimaldi ! C’est le dernier livre de cette auteure que j’ai acheté, auteure vous le savez pour qui j’ai eu un réel coup de cœur en cette année 2019 ! Et ce livre a une place d’autant plus importante dans mon cœur qu’il signe le vingtième livre lu de cette année, challenge que je m’étais lancé pour 2019.

 

Le contexte

Vous le savez, je vous recommande de plus en plus de lire des livres de Virginie Grimaldi. Désolée pour ceux qui n’adorent pas ! J’ai prêté un de ses livres à mon papa et il adore. Je vous conseille par contre de lire ce livre-ci, Tu comprendras quand tu seras plus grande, avant Il est grand temps de rallumer les étoiles, car l’histoire se passe avant !

 

Le résumé

Julia est une jeune trentenaire qui a vécu une année passée très difficile. La mort de son papa, la perte de sa grand-mère et une rupture avec son copain de longue date, bref, elle en a bavé. Elle décide un jour de quitter Paris pour aller vivre à Biarritz, dans une maison de retraite, les Tamaris. Elle a répondu à une offre d’emploi pour un poste de psychologue auprès de personnes âgées. Elle n’en avait pas tant envie, mais Julia avait besoin de changement. Elle arrive un matin, le cœur lourd et des regrets plein sa voiture, pour emménager dans un petit studio sur place. Elle ignore à ce moment là que cette décision qu’elle regrette presque d’avoir prise va la mener à une toute nouvelle vie.

 

Mon avis global

Ce livre était fantastique. Une très belle histoire. En fait, je me suis beaucoup identifiée à Julia, parce que finalement, c’est un peu madame tout le monde, une amie qu’on pourrait tous avoir. Elle vie une vie simple, est une personne simple, mais a eu son lot de galère qui nous amène à éprouver beaucoup d’empathie envers ce personnage. J’ai beaucoup aimé le suivi de son histoire, un peu décousu mais justement écrit, des souvenirs ça et là et son quotidien qu’on a l’impression de vivre avec elle. On découvre son deuil compliqué, ses raisons qui lui font dire des mensonges à sa famille, et à elle-même.

On apprend aussi à découvrir les résidents de la maison de retraite, des personnages si bien approfondis et construits qu’on croiraient vrais. J’ai été surprise de découvrir autant de vérité dans l’écriture de Virginie, qui a à peine 40 ans alors qu’elle parle pour des personnes qui en ont 80. Ce qu’elle dit est si vrai, si beau, que ça nous amène à prendre du recul sur notre vie et surtout la manière qu’on a de la vivre. En fait ce livre, c’est ça, une belle leçon de vie.

 

Je ne pourrais pas choisir un livre préféré parmi ceux de Virginie Grimaldi, mais celui-ci arrive dans les trois premiers ! Encore une belle histoire, des belles morales, des personnages attachants, bref, j’étais heureuse de lire ce livre et triste de le terminer ! Je vous recommande cette lecture, et même si certains passages sont difficiles, je trouve qu’ils nous apprennent à relativiser… Bonne lecture !

 

 

 

 

Voir mes autres lectures