L’homme qui voulait être heureux

 

 

 

Bonjour à tous ! Je vais aujourd’hui vous présenter une lecture que j’attendais de lire depuis longtemps et dont j’avais beaucoup entendu parlé, l’Homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle, paru en 2008.

 

Le contexte

Moi qui me suis de plus en plus plongée dans les livres de développement personnel cette année, je ne pouvais pas passer à coté de cet auteur dont j’avais tellement entendu parler ! Laurent Gounelle est un auteur au style philosophique à succès, et qui a inspiré beaucoup de personnes de part ses livres généralement accès sur le développement personnel. J’ai choisi de commencer par celui-ci et ai également commandé un deuxième ouvrage de cet auteur, Le jour où j’ai appris à vivre, dont je vous parlerais prochainement.

 

Le résumé

Ce livre raconte l’histoire d’un homme d’une trentaine d’années, en vacances à Bali. Etant un peu perdu dans sa vie, juste avant son retour en France, l’homme décide d’aller voir un guérisseur de renommée pour essayer de se guérir de ce mal-être qu’il ne sait pas identifier. En une semaine, sa vie va changer.

 

Ce que j’en ai appris, retiré

Eh bien au risque d’en décevoir certains, vraiment pas grand chose ! Je m’attendais à une sorte de liste de choses à voir dans sa vie pour essayer d’identifier un mal-être comme cet homme le fait, mais finalement, ce livre est juste un roman assez court de bons sentiments qui sont à mon sens pas du tout approfondis ! Finalement, on assiste à de beaux discours qui ne mènent pas à grand chose… Aucun conseil ou principe que l’on pourrait appliquer dans notre vie à mon sens ! Juste des petites choses auxquelles on devrait porter plus d’attentions comme la reconnaissance ou encore profiter de chaque instant.

 

Mon avis global

J’ai été super déçue ! Mais vraiment très déçue. J’ai trouvé ce livre limite bâclé, trop court, les passages expédiés, une histoire qui se fini trop vite, des personnages pas assez approfondis, une fin qui se devine… Bref, que de la déception. Pour finir, je dirais que ce livre est basé sur des clichés, clichés du changement de vie à Bali, cliché de la guérison qui fonctionne à tous les coups, clichés des principes cités…

 

Vous comprenez que ce n’était pas ma meilleure lecture de 2019. Si vous avez lu ce livre, ça m’intéresserais d’avoir votre avis dans les commentaires ! Je me demande si j’ai été la seule a être si critique sur cet ouvrage ou si c’est un sentiment général. A bientôt dans une prochaine recommandation lecture !

 

 

 

 

Voir mes autres lectures