En voiture Simone

 

 

 

Bonjour tout le monde ! Je reviens ici pour vous parler de ma dernière lecture de mois de janvier, En voiture Simone de Aurélie Valognes.

 

Le résumé

Cette auteure écrit pas mal de livres sur les personnes agées, et j’avais lu son livre Mémé dans les Orties quelques mois auparavant et j’avais bien aimé. L’histoire d’un petit vieux touchant, je vous invite à aller lire mon avis sur ce livre ici.

Mémé dans les orties – Aurélie Valognes

Je me suis donc dis que cette deuxième lecture me plairait, si elle restait dans le même style que la première.

 

Ce que j’en ai appris, retiré

Cette histoire est celle d’une famille en apparence banale : les deux personnages principaux, Jacques et Martine, la soixantaine, une maison en Bretagne et 40 ans de mariage derrière eux. C’est aussi celle de leurs trois fils Matthieu, Alexandre et Nicolas et de leur trois compagnes respectives; Stéphanie mère des deux enfants de Matthieu, Laura depuis trois ans avec Alexandre et Jeanne, la nouvelle arrivante au bras de Nicolas.

Cette famille cache en fait beaucoup de négativité et d’énervement, sous cet air de famille classique. Martine n’en peux plus de son mari Jacques et de son caractère renfrogné et colérique, Jacques ne peux plus voir ses belles-filles en peinture, et réciproquement, et pour couronner le tout, les fils décident de se laisser aller dans cette vie de famille en ne prenant de parti pour personne, même pas celui de donner un peu d’aide de temps en temps.

Ces disputes incessantes vont mener à un véritable besoin de régler les problèmes et de retrouver le bonheur de se retrouver en famille.

 

Mon avis global

J’ai été super déçue de cette lecture, parce que finalement, elle ne menait à rien. C’était juste l’histoire d’une famille comme on en a tous, de ses hauts et de ses bas. Pendant cette lecture, on suit leur quotidien assez banal, il y a tellement de personnages que je ne me suis attachée à aucun d’entre eux. Les personnages sont fades, plats, pas assez creusés dans leur personnalité. Le seul personnage vraiment mis en avant est Jacques, et les reproches qu’est amenée sa femme à lui faire, mais on cible mal le personnage de Martine justement, ce qu’elle souhaite réellement. Elle passe d’une mère énervée et pleine de reproches envers sa famille au début du livre à une mère bienveillante qui aime tout ce petit monde. Comme je vous le disais, les autres personnages ne sont pas assez creusés, on découvre par exemple à la dernière page le physique des trois belles filles. Ce livre manque cruellement de description et de mise en contexte pour nous plonger dans cette histoire, qui aurait pu être bien plus exploitée.

 

Vous l’aurez compris, je n’ai pas été charmée par ce livre, je ne me ruais pas dessus chaque soir, mis à part avec l’envie de le terminer au plus vite et passer à autre chose. C’est un livre qui se lit vite, une lecture “légère” qui se lit en un dimanche mais qui malheureusement n’apporte pas ce côté “loisir” que l’on recherche dans une lecture quelle qu’elle soit. Dites-moi ce que vous en avez pensé en commentaires si vous l’avez également lu, à bientôt dans ma prochaine recommandation lecture !

 

 

 

 

Voir mes autres lectures