Celle qui a dit fuck

 

 

 

Celle qui a dit fuck, c’est un livre un peu spécial, dont j’avais hâte de vous parler parce qu’il a un peu changé ma manière de voir les choses. Il a été coécrit par Anne-Sophie Lesage et Fanny Lesage, et est paru en mars 2018. C’est un journal de bonnes résolutions, un carnet de route d’un changement de vie, une lecture facile qui m’a un peu transformée.

 

Le contexte

Je suis de celles qui ont du mal à prendre leur vie en main, à dire non. A contrario, je suis de celle qui a besoin d’organisation dans sa vie, de prévision. Je suis encore celle qui n’a aucune confiance en elle, et se laisse vite déborder par un trop plein de sentiments et d’émotions, négatives ou positives. C’est pour ça que ce livre m’a immédiatement attirée, parce que c’était un livre de développement personnel, mais tournée sous une forme toute particulière : le journal de celle qui a tout envoyé valser, Alice, trentenaire imparfaite qui a du mal à savoir ce qu’elle souhaite réellement dans la vie, et qui entretient ce mal-être en restant dans sa zone de confort. Tout moi ! C’était un des déclics qu’il me fallait.

 

Le résumé

C’est donc l’histoire d’Alice, trentenaire pas trop épanouie, qui travaille dans une entreprise avec un boulot chiant qu’elle n’apprécie pas, et ses collègues ne relèvent pas le niveau. Du coté de la vie perso, elle vit avec un homme qu’elle aime, et avec qui elle aimerait faire un enfant. Malheureusement, ses règles continuent d’arriver chaque mois. Avec ses amis, elle n’arrive pas à dire non, et tente de contenter tout le monde. Un jour, elle consulte son médecin de famille qui lui dit de lâcher-prise. Un concept qu’elle ne connait pas trop et qu’elle va essayer d’adopter au sein d’un groupe tel les alcooliques anonymes pour les personnes qui sont trop tourmentées. Et sa vie va prendre un tournant nouveau qu’elle n’attendait plus.

 

Ce que j’en ai appris, retiré

Ce livre est une pépite ! Je le conseillerais à chaque personne un peu frileuse de commencer des lectures de développement personnel. Le style journal est super sympa et agréable à lire, on a l’impression qu’Alice est une bonne copine qui partage son aventure avec nous. C’est en fait une to do list que l’on peut s’approprier pour un changement de vie, comme changer de travail ou commencer un projet, juste apprendre à lâcher-prise. On peut dire que les conseils fonctionnent pour le personnage et pour nous, j’ai vraiment adoré cette lecture. Je le relirais même une seconde fois !

 

Mon avis global

Vraiment une belle découverte, qui était encore plus agréable à lire cet été sur un transat dans mon jardin. J’ai aimé le format, l’histoire, les conseils, les notes… Bref, un plaisir ! Combiné à des livres comme ceux de Raphaëlle Giordano, on a vraiment une volonté de changer de vie pour être plus heureux ! Je le conseille à toutes les pessimistes comme moi, à celles qui sont trop organisées, à celles qui ont du mal à se lancer, vivant dans la peur constante de l’échec. En regardant les avis sur différents sites avant de vous écrire ce résumé, plein de personnes partagent le même sentiment que moi ! A lire d’urgence, si vous cherchez une lecture légère et intimiste.

 

 

 

 

Voir mes autres lectures