Bonjour tout le monde ! J’espère que vous allez très bien. Je reviens ici avec un nouvel article conseils, dans lequel je vais vous donner toutes mes astuces pour trouver un stage. J’ai fait cinq stages au cours de mes études, et je peux vous faire un rapide retour d’expériences dessus, je peux vous dire que ces stages m’ont beaucoup appris, mais surtout que l’important est de bien les choisir. Dans un cursus étudiant, faire des stages est très commun, mais pour la plupart des étudiants, c’est une corvée ! Corvée de chercher, de faire les démarches et même d’y aller. Mais lorsqu’on a passé ces stages obligatoires, on se rend compte que cette expérience, qu’elle soit bonne ou mauvaise, nous a quand même appris, on en retire toujours quelque chose ! Allez je vous donne tous mes conseils.

First thing first : prenez-vous y à l’avance ! Je faisais toujours mes recherches en avance, de un pour ne pas stresser une semaine avant le début du stage, de deux pour avoir un stage pertinent qui correspondait à mes attentes. Par exemple, pour le mois de juin, je m’y suis prise en février et pour le mois de septembre je m’y prenais en mai. 

 

  • Avoir un CV / book / site de qualité et qui reflètent 100% de notre personnalité

Partons de la base, chaque personne pour postuler doit avoir au moins un CV mis à jour et parfois des éléments supplémentaires comme un book, un site internet. C’était personnellement mon cas, et chaque année avant la recherche d’un nouveau stage, je mettait TOUT à jour. Derniers stages effectués, les derniers travaux sympas qui pouvaient être intéressants de montrer, je mettais aussi à jour ma bio en fonction de mon année d’expérience et de mon statut. Bref, mon CV et mon book étaient tous les deux complets pour cette nouvelle recherche. Certains recruteurs demanderont également à garder une trace de vous, il peut être intéressant de vous créer une carte de visite, après tout dépend de votre niveau d’étude et du domaine dans lequel vous êtes.

Après avoir mis ces éléments à jour, n’oubliez pas que ce sont la première chose, la première vision que de futurs recruteurs auront de vous, et un joli CV peut vite se démarquer et arriver en haut de pile (c’est vrai). Donc accordez de l’importance à la forme de votre CV autant qu’à son contenu. Et déformation professionnelle ou pas, choisissez un style graphique qui vous est propre, à appliquer à tous vos supports. Par exemple, mon book, CV, et cartes de visites sont tous dans la même police, avec des éléments similaires et en prune. Cette uniformité est aussi une preuve de professionnalisme. 

Le petit conseil : Faites corriger vos fautes. Après avoir travaillé des jours sur le CV, vous pouvez passer à côté de quelques fautes qui pourront faire tâche, donc pensez à vous faire relire. Il en va de même pour la lettre de motivation.

Le petit conseil bis : Si besoin, n’hésitez pas à faire une traduction de votre CV et/ou book en anglais ou en une langue étrangère. Bon il en va de soi si vous postulez à l’étranger, mais dans ce cas, n’oubliez pas également les réseaux sociaux et autres plateformes comme Linkedin par exemple.

 

  • Éviter de s’éparpiller : choisir trois quatre domaines qui nous intéressent

Lorsqu’on cherche un stage, on peut vite se perdre dans les différentes annonces qui nous sont proposées, ou alors se jeter sur un stage qui ne nous intéresse même pas sous prétexte qu’on a pas trop envie de chercher. Je ne vous le conseille pas du tout !! Au bout d’un moment soit on s’ennuie, soit on regrette en fin de stage de ne pas avoir vécu une expérience plus enrichissante ou pire, les deux. Donc posez-vous, et demandez vous quels sont les domaines qui vous intéressent le plus, cela vous permettra d’affiner votre recherche et de ne pas perdre de temps à regarder des annonces qui nous vous correspondront pas.

 

  • Regarder le travail de l’entreprise / de la marque

Avant de postuler, faites un tour sur le site, les réseaux sociaux de la marque ou entreprise que vous visez. Elle peut paraitre sympa en apparence avec une belle identité de marque, mais si au final vous vous rendez compte que leur univers ou leurs projets ne vous correspondent pas, ce serait dommage. De plus, connaître les travaux de l’entreprise dans laquelle vous postulez vous aidera pour sûr lors de l’entretien.

 

  • Se faire une grosse journée de sélection des annonces

Bon cette technique est complètement personnelle, mais voilà comment je procédais : après avoir choisi des domaines, je me posait pendant une journée ou deux avec un carnet ou un document word et je cherchais des annonces qui pourraient me correspondre, dans des domaines qui m’intéressaient. Pourquoi je faisais cette pré-recherche? Pour éviter de postuler finalement à une annonce qui ne me correspondait pas. Surtout que parfois, on donne tout pour une annonce et on trouve quelques minutes plus tard une annonce qui nous correspond encore plus ! Faire un tour d’horizon de ce qui nous est proposé est intéressant. Je mettais tous les liens des annonces soit en favoris, soit sur une page word. De plus, cette technique permet de découper le processus de recherche : d’abord une journée de lecture des annonces, puis une journée pendant laquelle on postule avec des lettres de motivation etc… ça a fonctionné pour moi !

Les sites sur lesquels je recherchait :

 

  • Ne pas se limiter à une annonce

Encore un conseil qui personnellement a fonctionné pour moi : ne vous limitez pas à une annonce. Parfois, l’annonce dans le titre peut dire : recherche stagiaire à mi-temps, ou recherche stagiaire ou alternant… Mais ces annonces ne prennent pas en compte un facteur important : le coup de cœur ! Parfois, une entreprise va pouvoir adapter son annonce à votre recherche si elle a un réel coup de cœur pour votre personnalité ou votre travail. deux histoires personnelles :

  • En quatrième année, je recherchais un stage en temps partiel, un peu comme une alternance mais pour une durée de quatre mois seulement. Evidemment, aucune entreprise ne recherche de stagiaire à temps partiel, et pour quatre mois… c’est compliqué ! Je ne me suis pas limitée à ça, j’envoyait partout où je trouvais lorsque les personnes recherchaient des stagiaires, et j’ai eu quand même trois entretiens ! Finalement, j’ai été prise chez Sampar, qui recherchait à la base pour six mois et en temps complet, mais ils ont eu un coup de cœur pour mon profil. Ils se sont adaptés à ma demande pour travailler avec moi.
  • En fin de quatrième année, je recherchais une alternance pour cette cinquième année (bon, au final je suis freelance). J’envoyais partout, en ne me limitant pas à la mention “recherche stagiaire” ou même “CDI”. Un jour, j’ai postulé à une annonce chez Birchbox, qui stipulait clairement qu’ils recherchaient un stagiaire. Ils m’ont appelé en me disant qu’ils avaient adoré mon profil et qu’ils étaient en train de changer ce poste en un poste d’alternant. Si je n’avais pas postulé à cette annonce de stage, je n’aurais jamais eu l’occasion d’avoir un entretien avec eux, même pour un poste d’alternant.
  • Faire une lettre de motivation personnalisée pour chaque entreprise

Bon on passe maintenant au processus de candidature. Avec un super CV et un book personnalisé, on ne peut quand même pas passer à côté de la lettre de motivation !! Je vous conseille de faire une lettre de motivation personnalisée pour chaque entreprise. Là vous vous dites que ça va être super long et fastidieux mais laissez-moi vous expliquer.

Pour faire une lettre de motivation “personnalisée” je procédait comme ça :

  • Le début de la lettre avec un tronc commun dans lequel je me présentait, j’expliquais un peu mon niveau étudiant et ma recherche. 
  • La suite de la lettre personnalisée dans laquelle je parlais de ce qui me plaisait dans l’entreprise, et ensuite de mes différentes expériences précédentes QUI AVAIENT UN RAPPORT avec l’entreprise dans laquelle je postulait. En gros, je justifiait par cette expérience que je pouvais leur apporter une réelle PLUE-VALUE. En fait, il faut apprendre à flatter l’entreprise dans laquelle vous souhaitez travailler.

 

Donc en résumé : 

  • Tronc commun de présentation
  • Intérêt porté à l’entreprise et rapport d’expérience intéressant pour cette entreprise

Et surtout, n’oubliez pas de montrer votre personnalité dans cette lettre ! Laissez de côté le trop formel (sans être impoli bien sur). Faire ressortir sa personnalité, c’est comme ça que ‘l’on se démarque des autres candidats.

 

  • Garder une trace des envois de ses candidatures

Bon alors là, conseil d’une fille rigoureusement (trop) organisée. Mais après avoir postulé, je gardais personnellement une trace de mes envois. Sur un carnet, je notais le nom des entreprises ainsi que la date à laquelle j’avais postulé. Parfois, ça peut être utile pour relancer un recruteur qui vous intéresse vraiment si un mois plus tard ils ne vous ont pas répondu. 

Conseil bonus : n’hésitez pas à installer l’extension Chrome Bananatag, qui vous permet de voir si votre mail a été ouvert ou non. Si non, n’hésitez pas à envoyer un second mail de relance.  

 

  • Une fois l’entretien passé

Je ne vous donnerais pas de conseils sur comment passer un entretien, je pense que c’est propre à chaque domaine et entreprise, et candidat aussi. Mais par contre je vous donne un dernier conseil. Après un entretien, n’hésitez pas à faire un premier point avec vous même sur votre ressenti. Est-ce que d’après ce que vous a dit le recruteur le stage correspond aux missions décrites dans l’annonce ? Est-ce que cet entretien vous a convaincu ? Regardez aussi le comportement des personnes qui étaient en face de vous. Je sais que j’avais passé un entretien pour lequel on ne m’avais demandé de regarder ni mon CV ni mon book, j’ai fui !! 

Dernier conseil, recherchez sur Linkedin ou autre les anciens stagiaires ou alternants de la boite et demandez leur leur avis objectif, le positif et le négatif de leur expérience. Parfois, ce genre de retour peut vous éviter de vous engager dans un très mauvais stage qui paraissait super au premier abord.

 

Bon je pense qu’après tout ça, vous pourrez trouver un stage sereinement ! Mes conseils ne sont pas exhaustifs mais ils ont vraiment fonctionné pour moi. Je pense que le plus important reste d’être vrai, de montrer sa personnalité. Comme ça, vous pouvez être sûrs que les recruteurs vous prendront pour les bonnes raisons. Courage dans vos recherches ! Je sais à quel point cette phase est chiante, mais les stages peuvent être de très belles expériences. Bisous !

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.